Accueil » Chivas Regal Mizunara, whisky à l’inspiration nipponne

Chivas Regal Mizunara, whisky à l’inspiration nipponne

Chivas Mizunara

Fort d’un véritable succès au Japon, la marque Chivas Regal lance enfin sa référence Chivas Regal Mizunara sur le marché français. Ce scotch whisky a la particularité d’être en partie fini en fût de chêne Mizunara, un bois japonais issu de la légendaire forêt Nikko, qui confèrent au jus une note épicée toute particulière. On te fait les présentations.

Le cask finish est la grande tendance actuelle sur le marché des whiskies. Après s’être libérées du carcan de l’âge, les grandes maisons de whisky continuent à se réinventer en travaillant désormais sur les techniques de finition de leurs whiskies. Pour faire simple, le cask finish consiste à sélectionner de nouvelles essences de bois pour fabriquer les tonneaux qui serviront à faire murir le whisky. L’exemple le plus connu étant le sherry cask finish qui consiste à finir le whisky dans d’anciens fûts de porto. Et oui, des fûts de porto ! (C’est qu’on se cultiverait presque avec Distilleurs)

Point procédé fait, passons maintenant à ce qui nous intéresse aujourd’hui à savoir Chivas Regal Mizunara. Alors qu’est-ce qu’elle peut bien avoir de particulier cette (nouvelle) référence ? Et bien dans la droite lignée des cask finish, ce Chivas est lui partiellement fini en fût de chêne Mizunara. Le chêne Mizunara est issu de Nikko, une forêt légendaire et haut lieu de la spiritualité japonais. Arbre fragile et poreux, c’est aujourd’hui une essence rare et produite en quantité très limitée. Au delà de son histoire, le chêne Mizunara, lorsqu’il est utilisé pour fabriquer les fûts de maturation, apporte une note bien particulière au whisky. Cette note épicée typique vient subtilement relever un scotch aux arômes riches et fruitées, dans la plus pure tradition Chivas.

La bonne nouvelle c’est que tu peux désormais acheter cette référence en France donc arrêtes un peu de regarder les âges pour choisir ton whisky et laisses toi embarquer direction le Japon, tu ne le regretteras pas. En tout cas nous, chez Distilleurs on l’a savouré !

A lire également