Interview : Cara Laing prend les rênes de l'embouteilleur indépendant Douglas Laing & Co
Accueil » Interview : Cara Laing prend les rênes de l'embouteilleur indépendant Douglas Laing & Co

Interview : Cara Laing prend les rênes de l'embouteilleur indépendant Douglas Laing & Co

La nouvelle directrice générale de la société de whisky écossais Douglas Laing & Co a exprimé son désir de continuer à proposer des whiskies « toujours exceptionnels » et sa fierté de contribuer à remédier au déséquilibre entre les sexes dans les plus hautes fonctions du whisky.

Cara Laing a officiellement pris ses fonctions le 31 janvier 2024, devenant ainsi la troisième génération de sa famille à diriger l'entreprise depuis sa création par son grand-père Fred Douglas Laing en 1948.

Après des passages chez Whyte & Mackay et Morrison Bowmore Distillers, Laing a eu l'opportunité de retourner dans l'entreprise familiale, ce qui, selon elle, lui semblait être une « prochaine étape naturelle ». Avant d'être promue directrice générale, elle était directrice du whisky de l'entreprise.

« Je suis très reconnaissante d'avoir appris auprès de certains des meilleurs au cours de ma carrière… Je mettrai toutes ces connaissances à profit dans mon nouveau rôle », a-t-elle déclaré.

« Au-delà du niveau familial, je suis fier que ma nomination favorise une plus grande représentation des femmes dans le secteur du whisky et participe à l'évolution significative vers la diversité et l'inclusivité dans une industrie traditionnellement dominée par les hommes. »

Cara Laing dans la salle d'échantillons. Crédit : Douglas Laing & Co

Dans son nouveau rôle, Laing supervisera chaque partie de l'entreprise, depuis les opérations et la production jusqu'à la sélection de ses embouteillages indépendants. Il s'agit notamment de sa gamme de malts mélangés Remarkable Regional Malts – comprenant les marques Big Peat, Scallywag, Timorous Beastie et Rock Island – et de ses whiskies single cask, notamment les gammes Exceptional Single Casks et Old Particular.

Comme d'autres embouteilleurs indépendants écossais, Douglas Laing a étendu ses opérations à la production ces dernières années avec l'acquisition de la distillerie Highland Strathern en 2019 ; sa première mise en bouteille de whisky Strathern devrait sortir au printemps 2024. Elle n'a cependant pas encore franchi le pas de développer sa propre distillerie, une démarche déjà entreprise par Gordon & MacPhail (le Cairn dans le Speyside), Hunter Laing (Ardnahoe sur Islay) et AD Rattray (Clydeside à Glasgow).

« Nous recherchons toujours des opportunités de croissance de l'entreprise, et le passage à la production est une étape naturelle dans cette direction », a déclaré Laing. « Nous avons déjà parlé de notre désir d'avoir notre propre distillerie à Glasgow, et nous y travaillons toujours. »

L’une des motivations de ce passage à la production est claire : il existe de nombreuses preuves anecdotiques provenant d’embouteilleurs indépendants établis, en Écosse et ailleurs au Royaume-Uni, selon lesquelles il devient de plus en plus difficile de s’approvisionner en fûts et en spiritueux de qualité. Ce paysage changeant a conduit Gordon & MacPhail à annoncer qu'il cesserait d'acheter des stocks pour les embouteillages indépendants en 2024. Mais Laing est convaincu que Douglas Laing est bien équipé pour relever les défis.

« En activité depuis 76 ans, nous avons bâti des relations solides avec nos fournisseurs au cours de nombreuses années d'activité et, en tant que directrice générale, je m'efforcerai de garantir que ces accords restent en vigueur pour les années à venir », a-t-elle déclaré, ajoutant que l'entreprise poursuivait ses efforts. investir dans ses gammes d'embouteillage indépendant et dans l'éducation des consommateurs sur les malts mélangés pour soutenir la catégorie et ses propres marques.

La série Diamond, lancée pour célébrer le 75e anniversaire de Douglas Laing & Co

L'un des derniers lancements de l'entreprise illustre les sommets que les embouteillages indépendants peuvent atteindre : la série Diamond, lancée pour marquer le 75e anniversaire de Douglas Laing & Co.ème anniversaire. Il comprend un certain nombre de versions exceptionnelles de single cask, comme un whisky single grain de 45 ans d'âge de la distillerie Cameronbridge et un malt de 40 ans d'âge de la distillerie de Port Ellen, qui va bientôt rouvrir ses portes, ainsi qu'un King of Scots. Édition limitée 50 Years Old, un hommage à la première marque du portefeuille de Douglas Laing. « Cela a constitué la base de nos premières compétences en matière de mélange et nous a ouvert les marchés du monde entier », a déclaré Laing. « Voir maintenant une version limitée et spéciale d'un mélange de 50 ans d'âge nous rend vraiment fiers. »

Même si Laing apprécie énormément les sorties remarquables telles que la série Diamond, lorsqu'on lui demande son favori dans le portefeuille de Douglas Laing, son choix est un peu plus terre-à-terre. «Je devrais dire Big Peat», a-t-elle déclaré. «Nous célébrons le 15e anniversaire de Big Peatème anniversaire cette année – une étape importante pour notre marque leader Remarkable Regional Malts.

Pour plus d'informations sur Douglas Laing & Co, rendez-vous sur douglaslaing.com.