Accueil » Orange is the new drink, par Spritz
|

Orange is the new drink, par Spritz

On ne présente plus cette star de l’apéritif estival tant elle est aujourd’hui un véritable phénomène. Mais pour asseoir définitivement ce succès, il ne lui manquait plus qu’un lieu dédié. C’est désormais chose faite, ça s’appelle « Spritzer » et c’est dans le 1er arrondissement de Paris qu’il s’est installé. Salute !

Il est italien, il est orange et il a conquis la France. Non, on ne fait pas référence ici à Eros Ramazzotti qui aurait abusé des UV. C’est bien de l’Apérol Spritz dont on parle, la désormais star des apéros à l’italienne – ou aperitivo pour les connaisseurs. Et comme chaque été, on peut voir les terrasses de bars se garnir de ce breuvage amer au vin blanc. Depuis quelques années, cette vague orange s’est abattue sur la France à grands renforts de communication au point d’être devenue l’indispensable des heures chaudes. Fer de lance de ce mouvement, Apérol (une version plus sucrée et donc moins amère du Campari) a su faire aimer cette spécialité italienne à des consommateurs français aujourd’hui prêts à payer le double du prix pratiqué de l’autre côté des Alpes.

Mais pour passer du statut de tendance à celui de véritable religion, il ne manquait plus qu’un lieu de culte (ndlr : le parallèle entre l’alcool est la religion est un peu cavalier, on le confesse). Manque tout juste comblé puisque le premier bar dédié au Spritz vient d’ouvrir ses portes à l’hôtel Crayon Rouge dans le 1er arrondissement de Paris. Sobrement baptisé Spritzer – pour le coup, celui ou celle qui n’aime pas le Spritz sait à quoi s’en tenir avant même de rentrer – cet établissement propose à la fois les versions classiques au Campari ou à l’Apérol, mais aussi des variations sans alcool (Spritz Tropical) et du Prosecco Brut ou Rosé pour ceux qui n’ont pas encore succombé l’amertume du Spritz.

Chez Distilleurs, il faut l’avouer, on est de bons aficionados de l’Apérol Spritz. On n’a donc pas forcément besoin de vous dire qu’on adore déjà le concept d’un lieu dédié. Seul hic, comme toujours en France, son prix… Qu’importe, quand on aime on ne compte pas !

Spritzer – Hôtel Crayon Rouge
42 rue Croix-des-Petits-Champs
75001 Paris
Métro : Palais Royal – Musée du Louvre, Les Halles, Bourse

Petit conseil Distilleurs :

RDV au bar intérieur de la Rotonde à Stalingrad, l’Apérol Spritz y est délicieux et il ne coute que 5€ !

A lire également