Accueil » Et vous, quel buveur êtes-vous ?
|

Et vous, quel buveur êtes-vous ?

Des chercheurs en psychologie de l’Université du Missouri ont réalisé une étude qui leurs a permis de définir 4 grandes profils de buveurs types. En gros, quand tu es bourré, tu es forcément l’une de ces personnes… enfin en théorie ! Déchiffrage.

« Tu t’es vu quand t’as bu ? Parce que nous oui, et tu es vraiment un Mary Poppins quand tu t’y mets ! »… Attendez vous à entendre ce genre de phrase à l’avenir. Et ne pensez pas que par cette douce remarque, votre interlocuteur faire référence à votre style vintage douteux, ou à la fâcheuse tendance que vous avez à chanter et danser la vie toutes les 15 minutes. Non, il font plutôt référence à votre profil de buveur, l’un des 4 établis dans la récente étude « Addiction Research & Theory » réalisée par des chercheurs en psychologie.

 

The Mary Poppins

Si vous faites partie de ce groupe c’est que vous avez plutôt l’alcool amical et joyeux. Il semblerait même que l’alcool ait peu d’effet sur vous. Vous êtes responsable dans votre consommation ce qui vous place généralement en dehors du groupe des alcooliques anonymes… Bravo (ou dommage, tout dépend du point de vue !)

Mary Poppins

The Mr. Hyde

Si on vous dit souvent que vous êtes beaucoup plus drôle quand vous êtes bourré ou qu’à chaque fois que vous prenez une cuite on vous dit que vous n’étiez pas vous même hier soir… c’est que vous êtes un Mr. Hyde. Ce profil de buveur fait généralement état d’un jumeau maléfique, irresponsable et parfois violent qui se réveille à partir d’un certain niveau d’alcool. Attention, si vous faites partie de ce groupe, vous avez une forte tendance à abimer le corps qui est le votre et à faire des blackouts. Dommage (quel que soit le point de vue !)

The Nutty Professor (Professeur Foldingue)

Comme pour les Mr. Hyde, les Nutty Professor vont vous surprendre ! Habituellement réfléchis, calmes et posés, en tant que Nutty Professor vous êtes tout à fait capable de changer du tout au tout. Vous êtes même le groupe au contraste le plus prononcé entre vous sobre et vous déchiré. Malheureusement (ou heureusement, d’un point de vue économique) vous êtes très sensible à l’alcool, même si vous avez du mal à l’accepter.

The Ernest Hemingway

Vous avez l’alcool facile ? Vous êtes capable d’être (presque) tout à fait cohérent dans vos propos même après une bouteille de whisky dans le nez ? Vous arrivez à garder le contrôle quelque soit votre niveau d’alcool ? Bravo, vous faites partie du groupe des Ernest Hemingway. Tenir une conversation « intelligente » même à 4h du matin avec 8 grammes dans chaque bras tient, pour vous, du parcours de santé. Vous êtes chanceux, vous êtes le groupe le plus susceptible de conclure en fin de soirée.

Bizarrement, chez les Distilleurs on fait plutôt partie du groupe des Ernest Hemingway… l’habitude peut être ! Mais pour les autres groupes, on ne peut que vous citer la phrase du référent de notre groupe : « Soyez toujours sobre pour faire ce que vous vouliez faire quand vous étiez ivre. Cela vous apprendra à la boucler ! »

A lire également