Accueil » Les astuces anti-hangovers du docteur Distilleurs (1/2)
|

Les astuces anti-hangovers du docteur Distilleurs (1/2)

S’il y a bien un point qu’on a tous en commun, c’est d’avoir déjà eu au moins une fois dans sa vie (pour les plus chanceux) une méchante gueule de bois après une soirée bien arrosée. Et dans ces moments là, on ne rêve que d’une chose : un remède EFFICACE ! Bravo, tu es à la bonne adresse. Le docteur Distilleurs va te donner ses conseils pour que les hangovers de lendemain de cuite ne soient plus qu’un mauvais souvenir. C’est parti pour la consultation !

On a tous connu ces dimanches matins où ouvrir les yeux est un défi, sortir de son lit prend des airs de marathon et passer la porte de chez soi relève de l’impossible… Tu sais, c’est exactement dans ce genre de moments que tu te dis « cette fois-ci c’est sûr, j’arrête l’alcool ! »… foutaises, on t’a vu le lendemain en terrasse accompagné d’une grande blonde !

On a tous connu ça et surtout, on connaitra tous ça de nouveau. Heureusement pour toi, chez Distilleurs on a un doc’ spécialisé en lendemain de cuite et, parce que c’est toi, la consultation est gratuite !

Avant et pendant la soirée

Docteur Distilleurs est formel, un bon lendemain de cuite se joue la veille, comme pour les sportifs.

Manger c’est pas tricher, manger c’est durer !

Fast Food

Selon le doc’, des aliments dans le tube digestif ralentissent la monté des effets de l’alcool. Le pic d’ébriété est atteint en une heure pour ceux qui ont mangé contre 30min pour les ventres vides.

Prescription du docteur Distilleurs : un bon gros kebab bien gras avant chaque cuite.
On te conseille : Kebab L’Istanbul rue des Batignolles, le meilleur de Paris.

A l’apéro on boit des apéritifs !

Le doc’ recommande d’éviter les alcools forts à l’apéritif. Sur le principe on est pas contre. Par contre, le doc’ précise qu’il faut éviter le Ricard aussi… et là, on est tout de suite moins copain avec le doc.

Prescription du docteur Distilleurs : opte plutôt pour du Champagne, du vin ou de la bière à l’apéro.
On te conseille : … Ricard quand même !!

Fais pas le kéké, joue la durée !

Il semblerait qu’il soit plus judicieux d’étaler ses prises d’alcool. En gros, ne fais pas le mariole à te jeter comme un mort de soif sur le bar dès le début de soirée, tu as tout à perdre. Rappelle toi cet adage italien qui dit « le soir des lions, le matin des couillons« , et tâche de rester digne.

Prescription du docteur Distilleurs : bien appliquer le conseil suivant.
On te conseille : bien appliquer le conseil suivant.

LE remède antihangover : 1 verre d’alcool, 1 verre d’eau !

Testé, retesté et cent fois approuvé ! De tous les bons conseils de notre doc’ préféré, celui-ci est de loin le plus efficace. C’est LE geste tactique pour un lendemain de soirée tout en fraicheur ! Pourquoi ? Parce que c’est cette sombre histoire de déshydratation qui te cause maux de têtes, douleurs dans le dos ou fatigue. Seul hic, tu risques de faire un sacré paquet d’aller/retour aux toilettes…

Prescription du docteur Distilleurs : tout est dans le titre, 1 verre d’alcool, 1 verre d’eau.
On te conseille : un verre d’eau pour 3 drinks, faut pas déconner doc’ !

Pour un bon lendemain, mélange moins !

Selon le doc’, si tu mélanges trop d’alcools différents, ton foie ne sait plus où donner de la tête. Mets-toi à sa place aussi, tu es entrain de t’enfiler un shooter de teq’ qui complète la doublette pinte de blonde / gin tonic alors que lui est encore en train de bosser sur le kebab que tu t’es envoyé juste avant (parce que tu as écouté le premier conseil du doc’, c’est bien !). Alors ménage le un peu, je te rappelle que sans lui, les soirées c’est fini !

Prescription du docteur Distilleurs : contentes toi de tes 2 boissons signatures et alternes les gentiment.
On te conseille : less is more. Le doc n’a pas tort.

C’est fini pour la première consultation du Docteur Distilleurs. Rassure-toi, celle-ci est gratuite mais c’est bien parce que c’est toi ! Prochaine consultation : les remèdes du lendemain si tu n’as pas suivi les conseils précédents.

 

Lire la deuxième consultation du Docteur Distilleurs.

A lire également