Accueil » Beer Football Club !

Beer Football Club !

Une bière, c’est un peu comme un club de foot. On l’aime, on la défend. Parfois on ne sait pas vraiment pourquoi, pour une saveur, une jolie bouteille, un caractère. Mais il faut bien l’admettre, c’est un moyen d’exister, de prouver son bon goût ou tout du moins son unicité. Alors, parce que la saison de foot touche à sa fin, on s’est amusé à imaginer à quelle bière correspondait un certain nombre de clubs de foot. Vous êtes prêts ? C’est le Beer Football Club de Distilleurs.

Bayern Munich

Comment ne pas commencer par les tauliers de cette association foot / bière. Le Bayern, c’est le club de la bière, celui qui chaque année se balade à l’Oktoberfest et qui célèbre ses titres avec de grandes chopes ! Un club de caractère, un club authentique, une Deutsche Qualitat indéniable mais un air ridicule en culotte courte.

Verdict : La Märzen. Ou Bière de Mars. Une bière houblonnée, relativement forte en alcool et à la saveur bien particulière. Cette bière brassée en mars est conservée 6 mois avant d’être spécialement servie lors de la grand messe Munichoise. Tout comme le Bayern qui gagne ses titres avant le printemps, la Märzen, tout le monde sait qu’elle existe, tout le monde l’attend et tout le monde est ravi de la boire !

Juventus Turin

Autre demi-finaliste de la prestigieuse Ligue des Champions, la Vieille Dame, tel que le club turinois est surnommé, est un club élégant et plein d’histoire. Equipe la plus titrée d’Italie et historiquement liée à la famille Agnelli, la Juve est la star du foot italien.

Verdict : Peroni. Fondée à moins de 200km de Turin, la brasserie Peroni est maintenant basée à Rome mais elle n’en a pas pour autant oublié ses racines. Egalement productrice de la Nastro Azzuro, la brasserie tient en la Peroni son produit star. Une blonde légère mais familiale qui représente une réussite de l’industrie italienne, tout comme peut l’être l’empire Agnelli. Rachetée en 2003 par le sud-africain SABMiller, cette internationalisation est également visible à la Juve, traditionnellement accueillante avec les stars étrangères, de Platini à Zidane en passant par Nedved.

Paris Saint-Germain

Le club dont tout le monde parle, celui qui cristallise les passions et les jalousies. Le club de la capitale allait cahin-caha ces dernières années jusqu’à son rachat par les puissants qataris, qui en ont fait une machine de guerre. Déjà double Champion de France et attirant de plus en plus de stars, le club représente l’excellence à la française, mais sans alcool.

Verdict : Buckler. Nous aurions pu dire Gallia, ou BapBap, mais non, nous avons privilégié un des leaders de la bière sans alcool. En effet, un leader, car Paris est une équipe de stars et ne peut pas être assimilé à un micro-brasseur. Et sans alcool car si Paris en est là aujourd’hui, il le doit principalement à Nasser et à ses millions. Comment aurions-pu lui faire boire une goutte d’alcool ? Par respect, nous partons donc sur une pur malt.

FC Barcelone

Mes que un club ou Plus qu’un club, les blaugrana représentent une idée, un combat pour l’affirmation d’une certaine idée de la Catalogne. Equipe fondée par un Suisse, amenée aux sommets par un néerlandais et portée aujourd’hui par un argentin, le FC Barcelone est un melting pot bien en phase avec la ville préférée des Erasmus. 

Verdict : Quilmes. Créée exactement 11 ans avant la fondation du Barca, la bière préférée des argentins est une évidence pour le club dans lequel joue l’argentin le plus connu au Monde. Brasserie fondée par un immigré allemand, la Quilmes est devenue un symbole national, au même plan que le Barca est lui un symbole régional. Indissociable du football, Quilmes est sponsor de l’équipe argentine, de la cerveza bonita en quelque sorte.

Celtic Glasgow

Les verts et blanc de Glasgow ont du talent, une histoire. Traditionnellement associé aux catholiques et donc aux opposants à la Couronne Britannique, les Celts sont le seul club écossais à avoir remporté la grande Coupe d’Europe. Viscéralement opposé aux protestants des Rangers, le Celtic est un club de tripes.

Verdict : Guinness. Oui, une irlandaise en Ecosse. Mais le Celtic Glasgow, c’est avant tout le club des irlandais, celui qui est populaire à travers le monde grâce notamment à la diaspora verte. Fondée en 1759, la Guinness partage cet ancrage dans l’histoire avec le Celtic. Par ailleurs, le rachat d’un groupe écossais lui a permis de s’imposer sur la scène mondiale. Encore une preuve de l’association réussie entre ces deux peuples. Fortement liée à l’histoire de l’Irlande, tout comme le Celtic, la Guinness est un symbole d’appartenance à travers le Monde. 

Real Madrid

Retour en Espagne pour s’intéresser au club du Roi, une véritable multinationale. La Maison Blanche est mondialisée depuis très  longtemps. Sacré meilleur équipe du 20ème siècle, le Real Madrid étend son influence à travers le monde avec un effectif galactique composé de stars venues d’une infinité de pays. Avec des joueurs de légende comme Zidane, Ronaldo, Di Stefano ou encore Julien Faubert (ça va, on déconne…), le Real représente la rigueur et l’excellence.

Verdict : Heineken. 3ème brasseur mondial, Heineken c’est le Coca de la bière. Présent dans plus de 170 pays, la marque à l’étoile rouge, produit et commercialise environ 250 marques différentes. Comme le Real Madrid, ce groupe parle toutes les langues et s’intéresse à tous les marchés. Un côté mainstream qui place la marque, et le club, en dehors de leur sphère pour en faire des biens de consommation culturels. En plus, Heineken est partenaire de la Ligue des Champions, compétition dont le record de victoire appartient au Real. CQFD.

Les demi-finalistes de la Ligue des Champions, le leader du Championnat de France, un écossais / irlandais… Nous avons essayé de voir un peu ce qu’il était possible de créer comme associations, mais nous attendons maintenant vos propositions ! Supporters de Lyon, de Manchester United, de Toulouse ou encore d’Arsenal, quelle est la bière associée à votre club ? 

A lire également