Ces whiskies écossais sont restés cachés dans un château pendant 200 ans – ils sont maintenant mis aux enchères
Accueil » Ces whiskies écossais sont restés cachés dans un château pendant 200 ans – ils sont maintenant mis aux enchères

Ces whiskies écossais sont restés cachés dans un château pendant 200 ans – ils sont maintenant mis aux enchères

Lorsqu’il s’agit de trouver des poussières précieuses, jeter un deuxième coup d’œil dans votre sous-sol n’est jamais une mauvaise idée, surtout si vous vivez dans un château écossais.

Mercredi, Whisky Auctioneer a annoncé que des bouteilles de whisky écossais qui auraient été distillées il y a près de 200 ans seraient mises aux enchères en novembre. Considérées comme abritant le plus vieux whisky écossais du monde, les bouteilles ont été découvertes sous une porte de cave cachée, vieille de 750 ans, au château de Blair, dans le Perthshire, en Écosse. Immédiatement après la découverte, un expert local en whisky et la famille Atholl, qui préside le château de Blair depuis plus de sept siècles, ont échantillonné les bouteilles avant de contacter Whisky Auctioneer.

Selon certaines rumeurs, le whisky aurait également été bu par une jeune reine Victoria lors d’une visite au château en 1844. Selon Bertie Troughton, administrateur résident du château de Blair, environ 40 bouteilles de whisky – dont on estime qu’elles ont toutes été distillées en 1833 et mises en bouteille en 1841 – ont été découvertes à la fin de l’année dernière. Trois ans après la mise en bouteille du scotch, la reine Victoria et le prince Albert ont visité le château pendant trois semaines pour séjourner chez l’amie proche de la reine, la 6e duchesse d’Atholl. Sur la base de reportages de l’époque victorienne concernant l’amour de la famille royale pour « Atholl Brose », une boisson contenant du whisky et du miel, les experts ont déterminé qu’il est probable que la famille royale ait siroté du whisky du même lot que les bouteilles destinées aux enchères.

Les bouteilles ont été authentifiées par le Centre de recherche environnementale des universités écossaises, qui a pu corroborer leurs origines au XIXe siècle grâce à la datation au carbone 15. Depuis cette découverte, des recherches plus approfondies ont été menées dans les archives de Blair Castle et d’Atholl Estate, qui ont également mis au jour l’une des premières références connues au vieillissement du whisky écossais en fûts de bois. Les archivistes ont trouvé dans d’anciens inventaires de caves la mention appelée « bin books », plus précisément Bin 65, datée d’un an après l’entrée du whisky dans les fûts.

« Blair Castle a la chance de posséder l’une des meilleures archives de toutes les maisons historiques d’Écosse et c’est merveilleux de voir l’histoire de ces fabuleuses bouteilles prendre vie dans les archives », déclare Troughton. « Le whisky a toujours joué un rôle important dans l’histoire de Blair Castle et nous construirons une exposition autour des bouteilles que nous conservons après la vente aux enchères afin que tous ceux qui visitent Blair Castle puissent voir et entendre l’histoire de cet incroyable whisky. »

Ces whiskies écossais, qui auraient été sirotés par la reine Victoria, sont restés cachés dans un château pendant 200 ans – ils sont maintenant mis aux enchères

Selon Angus MacRaild, spécialiste du whisky ancien et rare et co-fondateur de Kythe Distillery, le scotch a conservé sa fraîcheur et sa puissance d’origine pendant près de deux siècles, ce qu’il juge « franchement étonnant ». Il note que le whisky transmet une influence boisée minimale avec un fort poids de texture et un profil aromatique délivrant des caractéristiques médicinales sans aucune fumée de tourbe prononcée.

« Proposer aux enchères le plus ancien whisky écossais du monde est vraiment un événement unique dans une vie. J’ai la chance de bien connaître les liquides anciens et rares, car Whiskey Auctioneer gère certaines des mises en bouteille de whisky les plus rares au monde », a déclaré Joe Wilson, conservateur en chef et spécialiste des spiritueux chez Whiskey Auctioneer, dans un communiqué de l’entreprise. « Il s’agit cependant d’une découverte transcendante qui ne manquera pas de captiver non seulement l’imagination de l’industrie du whisky, mais aussi celle de bien au-delà. »

24 des 40 bouteilles découvertes au château de Blair seront vendues par l’intermédiaire de Whisky Auctioneer à partir du 24 novembre. Pour plus d’informations sur la façon de s’inscrire à la vente aux enchères, consultez le site de Whisky Auctioneer. site web.