Accueil » Quel rhum boire en digestif ?

Quel rhum boire en digestif ?

Les origines du rhum et le rituel du digestif

Trouver le rhum parfait à savourer en digestif est une quête qui mène à travers des mers chaudes et des histoires rebelles, à la rencontre des distilleries antiques et des grands maîtres du vieillissement. Le rhum est une boisson aux origines aussi tumultueuses que sa saveur, un élixir dont l’histoire a su intimement s’entrelacer avec celle des hommes qui l’ont créé. Et lorsque vient l’heure du repas, se laisser porter par la vague de goûts et de sensations que peut offrir le rhum en digestif est une expérience à ne pas manquer.

Les caractéristiques d’un bon rhum digestif

Les connaisseurs disent d’un rhum qu’il est un « digestif » lorsqu’il possède une certaine générosité, une complexité et un goût qui persistent en bouche. Ces qualités sont souvent le fruit d’un long vieillissement en fût, ce qui permet à ces rhums d’avoir une palette aromatique complexe et une certaine douceur, idéale pour terminer un repas.

Le Rhum vieux, une sélection de choix pour le digestif

Les rhums vieux, avec leurs arômes d’épices, de chocolat, de torréfaction et parfois de fruits confits, se prêtent particulièrement bien aux plaisirs du digestif. Élaborés à partir de jus de canne à sucre ou de mélasse, ils sont distillés dans de vieux alambics puis vieillis dans des fûts de chêne. Le vieillissement peut varier de 3 à plus de 30 ans, et avec le temps, le rhum prend une couleur ambrée et développe des arômes subtils et enchantés.

Notons par exemple le rhum Diplomatico Reserva Exclusiva, distillé au Venezuela, qui offrira à vos sens une palette de goûts variés, entre le caramel, le tabac blond et le miel. Le Panama 21 ans est également une option préstigieuse. Ce rhum puissant et complexe plaira aux amateurs d’arômes de pruneau, de café et de cuir.

Rhum agricole pour une fin de repas harmonieuse

Mis à part les rhums vieux, le rhum agricole peut également se prêter à l’exercice du digestif. Ces rhums, produits à partir de jus de canne frais, ont une amplitude aromatique différente, plus herbacée et florale, et sont souvent moins sucrés. On les trouve essentiellement aux Antilles françaises, comme la Martinique ou la Guadeloupe.

Parmi eux, le Rhum JM XO offre des notes de fruits secs, cacao, miel et d’épices douces, le tout dans une finale longue et chaleureuse.

Les rhums spiced pour un digestif plus audacieux

Si l’on ose s’aventurer hors des chemins traditionnels, le rhum épicé, ou spiced rum, peut être une option intéressante pour un digestif. Ces rhums sont infusés avec diverses épices, le plus souvent la cannelle, la noix de muscade, le poivre et la vanille.

Tentez par exemple l’expérience avec le Kraken, un rhum spiced noir et épicé, à la fois doux et corsé, doté d’une superbe étiquette représentant un Kraken, a monstre marin mythologique.

Et si on innovait : les cocktails de rhum en digestif

A ceux qui éprouvent une certaine lassitude à l’idée de boire leur rhum toujours de la même manière, pourquoi ne pas envisager un cocktail au rhum en guise de digestif? Le Old Fashioned au rhum, par exemple, est un cocktail facile à réaliser chez soi, et sa douceur va parfaitement s’accorder avec les notes complexes de votre rhum vieux préféré.

Conclusion

Boire du rhum en digestif, c’est un plaisir à consommer avec modération. C’est une occasion d’explorer un univers de saveurs inattendues et de découvrir un patrimoine ancestral de distillation et de vieillissement. Qu’il soit vieux, agricole ou épicé, chaque rhum saura vous faire voyager, l’espace d’un instant, au cœur des Caraïbes ou d’Amérique Latine. Alors, ne boudez pas votre plaisir et laissez-vous tenter : le rhum est tout cela et bien plus encore.