Palais de Bénédictine - Distilleurs
Accueil » Carnet de voyage : Bénédictine, liqueur infusée par l’Histoire !

Carnet de voyage : Bénédictine, liqueur infusée par l’Histoire !

On le sait. Tu le sais. La France est un pays extraordinaire en matière de vins et spiritueux. Il en existe tellement qu’il faudrait une vie pour tous les connaître et tous les goûter. Mais tu as de la chance, Distilleurs est là pour te faire aussi découvrir les petites pépites de notre patrimoine alcoolique. Et la liqueur Bénédictine fait partie de ces petites pépites et de ce patrimoine. Plus qu’une simple liqueur, Bénédictine est un livre d’Histoire qu’on feuillette pour voyager dans le temps. Prends ton sac à dos, on part en voyage sur les traces de la Bénédictine !

Tout commence par un mail en guise d’invitation à découvrir une liqueur, la Bénédictine. A ce moment là, on était un peu comme toi à l’heure actuelle, on se demandait bien ce que pouvait être la Bénédictine. Un petit tour sur internet avant d’accepter l’invitation et on s’est vite pris à lire quelques lignes, puis quelques paragraphes et c’est finalement toute l’histoire de cette liqueur qu’on a traversé. Pas de doute, on se devait d’accepter l’invitation. Et nous voilà, quelques jours plus tard, assis dans un train en compagnie de quelques uns des mixologistes les plus courus de la capitale en direction de Fécamp, berceau de la Bénédictine.

Abbaye de Fécamp - Distilleurs

Se plonger dans l’histoire de Bénédictine c’est commencer par se rendre à l’Abbaye de Fécamp, là où tout a commencé. Comme son nom le laissait présager, la Bénédictine a été inventée par un moine bénédictin, Dom Bernardo Vincelli, et sa recette, créée en 1510, reste encore aujourd’hui gardée secrète. Il n’y aurait actuellement que 3 personnes dans le monde qui connaissent la recette exacte et son procédé de distillation (… autant te dire que ces 3 mecs valent de l’or). Mais ce qu’on peut affirmer de source sûre c’est que la Bénédictine est composée de plantes médicinales et d’épices orientales. Au moment de la disparition des moines bénédictins de l’Abbaye de Fécamp, la recette secrète a été transmise à Alexandre Le Grand afin qu’il perpétue la tradition. Avec une recette et un mode de production presque inchangés depuis sa création, la Bénédictine que tu bois aujourd’hui est quasiment exactement la même qu’il y a des siècles.

Si Bénédictine est un véritable témoin de l’Histoire, ce n’est pas seulement parce que le produit a traversé le temps, mais bien parce que la maison a aussi su garder des traces de ces siècles passés. Bénédictine n’a pas un lieu de production… elle a un véritable palais qui sert à la fois de musée et de distillerie. D’un côté, d’anciens écrits, des reliques et des pièces de l’Histoire de France. De l’autre, des alambics en cuivre, des fûts et des caves. Tout est là, une marque et un produit dans son ensemble. Tels qu’ils sont. Tels qu’ils étaient. Et si tu restes sceptique, on t’invite à prendre le train direction Fécamp, et à te rendre au Palais Bénédictine, il est ouvert au grand public et tu pourras voir par toi même.

Bon, on a vu que Bénédictine est une authentique liqueur française chargée d’Histoire. Mais la question que tu dois te poser maintenant est : qu’est-ce qu’on en fait de Bénédictine ? Et bien on la boit pardi ! Et là, plusieurs choix s’offre à toi. Pour te faire un premier avis, commences par la déguster pure, histoire que tu sentes les notes fraiches et intenses des plantes et des épices. En fin de repas, tu vas adorer. Ensuite, tu peux l’utiliser comme base d’un cocktail simple mais délicieux, le D.O.M. Cocktail. Pour le réaliser, rien de plus simple, tu ajoutes 125 ml de Champagne à 12,5 ml de Bénédictine et tu termines par un zeste de citron. C’est frais, c’est délicat et tu passeras pour quelqu’un de distingué ! Enfin, pour les mois rudes d’hiver, il y a le Béné & Hot : 20ml de Bénédictine, de l’eau chaude et quelques tranches de citron. C’est un peu le grog façon Bénédictine.

Chez Distilleurs, tu l’auras compris, on a passé un très bon moment à découvrir cette liqueur et son histoire. On a aussi bien aimé la déguster… on va pas se mentir ! Et si tu veux découvrir cette liqueur dans de délicieux cocktails, on ne peut que te recommander d’aller faire un tour chez nos amis du Syndicat, du Pas de Loups, de la Candelaria, du Little Red Door, du Bespoke ou encore du Sherry But ! Et pour te motiver, on t’a mis quelques photos de notre excursion ci-dessous.

 

A lire également