Accueil » Quand Ricard dépoussière les archives
|

Quand Ricard dépoussière les archives

Habitué des éditions limitées, Ricard ne déroge pas à la règle et sort sa bouteille événement 2015. Cette édition limitée est un hommage à l’histoire de la marque, de son fondateur et plus particulièrement à l’année 1938, un moment clé pour Ricard. On vous raconte.

Au début du XXème siècle, les pastis, comme toutes les boissons anisées, étaient soumis à une réglementation très stricte. Pas plus de 40° d’alcool et beaucoup de sucre. Si l’absinthe en était surement le principal responsable, c’est bien les pastis qui en pâtissaient le plus (ndlr : une petite assonance au passage, ça nous fait plaisir !). La forte teneur en sucre était vite écœurante et une fois mélangé avec de l’eau, le goût et la couleur du pastis disparaissaient.

ricard-etiquette

En 1932, Paul Ricard, alors âgé de 23 ans, décide d’offrir à Marseille un véritable pastis digne de ce nom et invente sa propre recette avec peu de sucre et 45° d’alcool. Malheureusement, comme tous les inventeurs, les artistes et autres visionnaires, il se heurte à cette stricte réglementation qui l’empêche de commercialiser son véritable pastis de Marseille.

Ce n’est qu’au terme d’une bataille juridique de 6 années, que Paul Ricard, le 7 avril 1938, obtient le droit de commercialiser son produit. Génie du marketing avant l’heure, Paul Ricard créé alors la première affiche d’intérieur dédiée au véritable de Pastis de Marseille. Le jaune du soleil du sud de la France, le bleu de l’eau rafraîchissante, une bouteille de Ricard et 2 verres symboles de la convivialité… Le décor d’un pur moment Ricard est planté !

En 2015, la marque emblématique française replonge dans ses archives et sort son édition limitée spéciale cavistes qui arbore fièrement la célèbre affiche de 1938. Clin d’œil à l’histoire de la marque. Clin d’œil à Paul Ricard. Mais aussi et surtout, clin d’œil à la convivialité, une valeur essentielle chez Ricard.

« Faites vous un ami par jour » disais Paul Ricard. En fait, le Ricard, c’est le premier réseau social made in Marseille ! 

A lire également